Avec Ti le Maitre des paroles secrètes à Saqqarah par Gigal

Avec Ti le Maitre des paroles et formules secrètes par Gigal

by Gigal
7 comments 3066 views

This post is also available in: enAnglais

Bien des fois, au cours de mes pérégrinations en Egypte, j’ai hésité à entrer dans certains lieux ou dans certaines tombes. Car à force de lire et étudier les anciens textes, j’ai bien compris la grande connaissance de l’invisible qu’avaient les Anciens égyptiens, et, (en tout cas dans les textes) leurs capacités à bénir ou maudire l’approche de certains lieux. Allons avec Ti le Maitre des paroles et formules secrètes !

Mastaba de Ti à Saqqarah par Antoine Gigal

Dans le mastaba de Ti à Saqqarah-Photo©Gigal2016

D’autre part, je n’ai jamais aimé entrer dans une tombe car pour moi il s’agit d’un lieu intime n’appartenant qu’au décédé et à sa famille, aussi l’ais je évité chaque fois que je savais qu’un corps, une momie, s’y trouvait encore.

Mille fois dans mon parcours à travers l’Egypte des gens m’ont raconté ce qu’ils leur était arrivé après avoir enfreint cette loi universelle qui est de laisser en paix les morts : malheurs en cascades, sommeil perturbés, entitées rodant autour de chez eux etc…Que l’on y croit ou que l’on y croit pas : un fait est certain : les centaines de récits sincères de personnes dont la vie a été « abimée » au moins pendant quelques années suite à leurs entrée dans ces lieux volontairement.

L'entrée du mastaba de Ti le Maitre des paroles secrètes à Saqquarah par Gigal

L’entrée du mastaba de Ti-Photo©AntoineGigal2016

img_1656

Le grand Ti-Musée du Caire

D’ailleurs les textes inscrits de chaque côté des portes des tombeaux vous invitent à prononcer certaines paroles pour ne pas subir l’opprobre de l’invisible. Il m’a fallu faire bien des recherches pour retrouver les paroles exactes et complètes (car tout dépend de l’importance du personnage enterré, de la sophistication du « système de protection » instauré par lui et ses proches). C’est un sujet qui m’a interessé car c’est une véritable enquête et du déchiffrage, des énigmes à résoudre ce qui me passionne comme vous savez.

En ce qui concerne la tombe de Tutankhamon et sa supposée malédiction, je ne sais pas, car il faudrait que j’étudie longuement tous les paramètres, (notamment Lord Carnavon, à mon humble avis avec sa vaste culture, ne pouvait ignorer les paroles à dire, mais les a t-il dites ?) et de toutes façon: pour un esprit ancien égyptien : ignorer les prières aux morts et « violer » un lieux réservé, ne peux pas porter bonheur, c’est certain. Et si le lieux contient de l’or de surcroit c’est encore plus terrible, les malédictions d’après les textes sont portées par des myriades de « génies » préposés à la chose. Les statues, oushebtis, bijoux et meubles dans les tombes ont d’après les textes, une utilité pour les morts et leurs Ka et par conséquent ne doivent pas être bougé.

Dans la cour aux piliers du mastaba de Ti par Gigal

Dans la cour aux piliers du mastaba de Ti-Photo©Gigal2016

img_1657

Auguste Mariette

Alors aujourd’hui je vous emmène dans la tombe de Ti et de son épouse Neferhetpes, prêtresse de Neith et d’Hathor, du milieu de la Vème dynastie à Saqqarah pour vous expliquer davantage.

Cette tombe a été découverte en 1860 par  l’incroyable  et talentueux égyptologue français: Auguste Mariette.

Ti le Maitre des paroles et formules secrètes portant un rare collier avec la tête de la déesse Bat représentant la puissance féminine-par Gigal

Ti le Maitre des paroles et formules secrètes portant un trés rare collier avec la tête de l’Antique déesse Bat représentant la puissance féminine-Photo©Gigal2016

Pourquoi celle de Ti ? D’abord parce que même si sa vaste tombe (35X45m) contient bien son tombeau, on n’y a jamais trouvé de corps (comme cela on est tranquille !) et ensuite parce que c’est une des plus belle de Saqqarah par ses fresques, comme vous le constatez dans mes photos.

Et puis aussi pour un fait plutôt méconnu : le grand Ti non seulement était « Directeur de tous les coiffeurs de la grande maison de Pharaon » ( comme on le trouve trop souvent inscrit dans tous les dictionnaires comme étant son principal titre ce qui est loin de la vérité ) mais était bien plus : « Il était grand prêtre d’Horus et Anubis », « Administrateur royal », « Gardien de la couronne », « Directeur du palais », « Chef des repas du roi », « Directeur des scribes et actes royaux », « Ami unique de Pharaon », possédait bon nombre de domaines agricoles, mais surtout était : « Chargé des cultes posthumes aux souverains » dans plusieurs pyramides et temples solaires, et était : « Préposé aux secrets » et : « Conseiller des formules secrètes des Paroles ». Ce qui nous intéresse ici au plus haut point car s’il devait bien en avoir un avec toute la connaissance des bénédictions et malédictions : c’était bien lui, et nous allons voir comment il l’a appliqué dans sa tombe.

mastaba de Ti le Maitre des paroles secrètes par Antoine Gigal

Dans le mastaba de Ti le Maitre des paroles secrètes Photo©Gigal2016-

Quand je suis entrée la semaine dernière, dans le mastaba de cette tombe à 300m du Serapeum, au nord donc, du site de Saqqarah, les gardiens et égyptiens m’accompagnant ont bien été surpris de me voir m’arrêter sur le seuil et prononcer certains mots avant d’entrer, tout cela par simple respect: ils n’ont pas l’habitude de voir des étrangers avoir cette attitude !

J’ai vu de suite les textes spécifiques de Ti pour prévenir les visiteurs : « Toute personne entrant dans ce mien tombeau d’éternité en état d’impureté (…) n’étant pas pures comme elles doivent l’être pour pénétrer dans ce temple, contre elles, un jugement sera prononcé là où on juge la vérité » (l’état d’impureté dépend des aliments ingérés , de vos pensées de votre tenue, de votre propreté). Puis « Tout homme au contraire qui entrera dans ce mien tombeau d’éternité en état de pureté (…),je serai son soutien dans ce tribunal auguste du grand Dieu. »

Dans le mastaba de Ti le Maitre des paroles et formules secrètes par Gigal

Dans le mastaba de Ti le Maitre des paroles et formules secrètes Photo©AntoineGigal2016-

Ainsi que les formules d’offrandes à faire à l’âme de ceux qui reposent dans ce mastaba . Cest un dispositif plutôt simplifié mais qui vous juge après votre mort ! N’oublions pas que Heka (l’art de la bouche), la divinité personnifiant la puissance magique était partout en ancienne Egypte en tant que fils de Ra et que les égyptiens croyaient fortement à la puissance des mots et des symboles gravés ou prononcés. Pour eux, Heka est le potentiel magique renfermé dans la force d’intention des mots et qui peuvent être utilisés par notre conscience pour le bien quand c’est juste, cela doit être bénéfique avant tout et utilisé pour la protection ou le bon avancement des evénements.

Dans le mastaba de Ti à Saqqarah par Gigal

Dans la tombe de Ti à Saqqarah Photo par Gigal-2016

Aussi maintenant je vous laisse vous immerger dans la magie des hieroglyphes et les fresques de Ti qui s’étalent après une cour à piliers de plus de 4 m de hauteur, et qui nous indiquent magnifiquement et dans les moindres détails le quotidien grouillant de vie,en Ancienne Egypte.

heka

Hieroglyphe d’Heka

Dans la tombe de Ti,les bateaux par Antoine Gigal

Dans la tombe de Ti,les bateaux-Photo©Gigal2016

Dans la tombe de Ti par Gigal

Le bétail et le blé dans la tombe de Ti-Photo©AntoineGigal2016

Dans le mastaba de Ti par Gigal

Dans le mastaba de Ti-Photo©Gigal2016

 

 

Références :

- «Les Mastabas de l’ancien Empire », Auguste Mariette, Paris,1889.
- « Heka dans l’Egypte ancienne » Paris, les dossier du Musée du Louvre, Paris, Marc 
    Étienne,2000.
- « La Merveille de Saqqarah »,Emmanuel de Rougé,Paris, 1918.
- « Les scènes de la vie privée des tombeaux égyptiens de l’Ancien Empire » Pierre 
    Montet, Strasbourg,1925.
- « Manuels d’Archaéologie égyptienne ».Jacques Vandier. Tomes IV-V,VI Paris 1964-1978.
- « Tombeau de Ti », 3 Vol.,IFAO, Daumas, Epron, Goyon, Wild, Le Caire 1939-1966.
- « Das Grab des Ti » Georg Steindo

 

Textes et photos par Gigal

Tous droits reservés. ©AntoineGigal2016

N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter !

This post is also available in: enAnglais

Related Posts

7 comments

Nether novembre 4, 2016 - 9:36

« D’ailleurs les textes inscrits de chaque côté des portes des tombeaux vous invitent à prononcer certaines paroles pour ne pas subir l’opprobre de l’invisible. »

Antoine , pouvez vous svp nous en dire plus afin que nous soyons tous protégés lors de nos visites des tombes thébaines. Merci d’avance.

Reply
Gérard octobre 10, 2016 - 3:42

A Saqqarah, c’est ma tombe favorite. Je m’y rends très souvent… Elle est splendide et je m’y sens si bien! J’y passe de très longs moments, il m’arrive même de m’asseoir dans la cour intérieur et de lire quelques livres de pensées soufies.

Reply
Franck Balmary septembre 19, 2016 - 2:52

Bonjour Antoine!
Cette idée de tombeaux protégés par des malédictions ou des rites de protection hors du domaine matériel sont évidemment contestés, en fait, plus précisément, avec l’exemple de l’égyptologue anglais Howard Carter qui découvrit, en novembre 1922, la tombe du jeune Toutankhammon, et qui mourut seulement 17 ans après cette découverte.

Néanmoins, pour écrire moi-même de façon audiovisuelle et littéraire, j’ai souvent constaté ce pouvoir des mots et des images, ne serait-ce qu’au premier degré. Et je reste persuadé du réel pouvoir de l’intention avec lesquels on les engendre ou les accompagne. C’est la clé de toute magie, magie entendue au sens de cercle vertueux, évidemment.

Merci pour ce point très intéressant 🙂

Franck Balmary.

Reply
Gigal septembre 20, 2016 - 9:56

Oui, sauf que Carter lui, connaissait les formules :)) Et son intention était peut être moins « matérielle » que les autres. Et depuis plus de 20 ans en Egypte : j’observe, je recueille des Millers de témoignages….mais bon je ne rentrerai pas dans le débat :visible/cartésien contre invisible/irréel car les deux ont du bon !

Reply
Patrick septembre 19, 2016 - 2:47

Article très intéressant. Pour y être entré avec Antoine Gigal, je peux dire que ces fresques sont magnifiques car certaines ont gardé leur couleur. J’aimerai en savoir plus sur ces paroles et formules secrètes…

Reply
pygrre35 septembre 19, 2016 - 6:51

#heka eGPYte Ä #arto totem bois Ö #paÏen du #caÏrn Ä moÏse ö source de l’ #artologie arithmologie Ä l’Atlantide de platon Ö chaman de socrate Antoine Gigal ???

Reply

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe To Our Newsletter

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter

Vous vous êtes enregistré avec succès!