Secret d’amour dans la palmeraie de Memphis

by Gigal
4 comments 1580 views

This post is also available in: enAnglais

Vidéo: dans la palmeraie de Memphis où git le secret d’amour

Imaginez.., Imaginez l’époque où la ville de Memphis/Men-Nefer/Ankh-Tawy/Inbu-Hedj ( « la belle éternelle » nommée aussi  plus tard: « La vie des deux Terres « puis: « les murs de blancheur éclatante » ),  renfermait  dans sa grande beauté, l’impressionant temple de Ptah: Hu-Ka-Ptah, le temple du Ka de Ptah nommé aussi au fil des siècles : « Djed- Sut »: le  » temple éternel « , un des temples les plus monumental, peut être le plus impressionant de toute  l’Egypte. Et c’était exactement dans cette palmeraie que vous voyez dans cette vidéo, celle qui entoure Memphis, et qui existait déjà selon bien des écrits.

grandpretre

Le grand prêtre Âanen, prêtre lecteur.

Aujourd’hui il ne reste que des ruines de ce temple mais je vous en parlerai davantage et vous le le montrerai dans un prochain article car quand on sait voir, c’est extrêmement intéressant. Et puis c’était le coeur battant de l’Egypte entière, et il en reste quelquechose. Il en reste même sacrément quelque chose comme vous allez voir…

Imaginez maintenant, les centaines de prêtres occuppés dans ce temple, aux rites journaliers. N’oubliez pas que le temple en Ancienne Egypte était considéré comme un corps vivant, un être à part entière.  Par conséquent, il était  déjà  protégé des forces sombres, par des formules et des amulettes enterrées  aux quatre coins de ses fondations, et par un bel arbre, choisi pour ses propriétés particulières, planté aux pied de ses murs et sacralisé:   » le veilleur   « .  Tout cela pour souligner le fait que le temple était d’une extrème importance, car c’était le lieu de la manifestation éventuelle des énergies de lumière venues du ciel pour répandre des bienfaits et travaillant à la prospérité et à la protection de l’Egypte.

img_1726

Memphis et quand on commenca à retrouver la main de la statue de Ramses II- Gravure:Public Domain-

Rien d’impur ne devait entrer dans le temple, les fleurs et l’encens devaient être là, à profusion pour purifier le lieu, car le destin de l’Egypte et de ses habitants et de Pharaon en dépendait. L’accueil des forces de lumière était primordiale chaque jour dans les grands temple , non seulement pour le pays mais pour l’uunivers entier. Il faut bien comprendre que pour les Anciens égyptiens, selon leurs écrits, la vie sur Terre est en permanence menacée par les forces hostiles. C’est pourquoi  ils devaient procéder à des rites trés exigeants chaque matin, même pharaon faisait ses rites, et si jamais ils manquaient un seul rituel, l’ordre parfait de l’univers était rompu, et le chaos venait s’installer avec toute sa destruction, le mal et les ennemis triompheraient. Tout devait être donc fait pour que les énergies des cieux soient satisfaites en s’approchant du coeur du temple, du sanctuaire.   Et ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est les rites que faisaient les prêtres chaque matin à l’aube après leurs ablutions dans le lac sacré, dans le Naos, au coeur du temple là où se trouvait enfermée la statue de pharaon, ou le plus souvent,  d’un dieu.

img_1723

Quand ils ont retrouvés la main de la statue de Ramses II dans la palmeraie de Memphis- Gravure d’époque, public domain-

Ils récitaient entre autres, tout les jours en ouvrant les portes de l’autel, du naos où se trouvait la statue : le rituel de la sortie à la lumière du jour: « Les portes du ciel sont ouvertes, les portes du temple ne sont plus closes. La maison est ouverte  à son  Seigneur! Qu’il  aparaisse quand il veux, qu’il vienne quand il veux ! »               

Le Naos: « Aat » en hiéroglyphe se traduit par : Trône, Terre consacrée, Ile sainte. C’est normalement le premier élément construit du temple, en un bloc de granit unique, et tout s’organisait autour. Les rituels se faisaient chaque heure et les plus importants étaient à l’aube. Le naos est le centre qui rayonne sur le temple, toute la citée et le pays, le monde entier. Il n’y a d’ailleurs pas que la statue à l’intérieur qui est consacrée, d’autres dans le temple bien plus grandes, comme celle dont je vais vous parler, sont aussi sacralisées.

img_1728

La statue de Ramses II retrouvée face contre terre à Memphis. -Gravure :Public Domain-

Imaginez tout l’amour déjà, qu’il fallait pour chaque matin: enduire les statues consacrées de l’onguent medjet, de les habiller de bandes de lin, de les couvrir de joyaux et de leur nouer une ceinture de tissus  blanc,azur, émeraude et rubis, puis de leur poser une couronne. Ensuite, on leur présente des offrandes aprés les avoir purifiées par une pluie d’eau du lac sacré et une pluie de sel de natron: des fleurs, des fruits et légumes, des desserts sucrés. Enfin on inondait le temple de volutes d’encens et on chantait.

mbb0887260l

Ramses II gisait face contre terre- Gravure :Public Domain-

Or aujourd’hui, c’est de la statue de Ramses II dont je souhaite vous parler. Elle fut retrouvée couchée au sol car sa base était cassée, le visage contre la boue, en 1820 près du grand temple de Memphis dédié à Ptah. C’est l’égyptologue et aventurier Giovanni Caviglia qui la trouva et qui ne réussi pas à l’envoyer à l’étranger comme c’était prévu, heureusement.

img_1719

Les villageois de Memphis pose devant le colosse de Ramses II qu’on essaye d’extraire de la boue.Photo: Public domain-

Je suis certaine, qu’on en faisait pratiquement autant pour cette statue de Ramses III dont je vous parle maintenant, même si celle ci n’était pas dans le naos car sa taille gigantesque n’était pas pour sur ce lieu, mais on sait aujourd’hui qu’elle décorait l’entrée Est du très vaste temple de Memphis avec sa soeur jumelle qui elle, sera exposée debout, dans le nouveau grand Musée égyptien (GEM) à Giza.

Gigal devant la statue de Ramses II à Memphis

Antoine Gigal devant la statue de Ramses II à Memphis-Photo©AntoineGigal-2016

Pourquoi?  Mais d’abord parceque c’était  elle, que la population pouvait voir et prier, elle était gardienne et représentante du temple, du sacré et du divin, donc elle était de la plus haute importance et devait être aussi renforcée et purifiée constamment. Ensuite, quand vous voyez cette statue, et je l’ai visitée des centaines de fois, vous ne pouvez vous empêcher de ressentir une émotion trés douce et forte à la fois.

Statue colossale de Ramses II à Memphis par Gigal

Statue colossale de Ramses II à Memphis- AntoineGigal©2016-

Et même en regardant ses flancs, vous avez l’impression qu’ils prennent vie, que lui, respire, et son sourire ineffable vous atteint au plus profond de votre âme par son immense douceur. La statue est colossale et pourtant elle ne génère qu’une trés grande douceur.

statue de Ramses II à Memphis par Antoine Gigal

La splendeure de la statue de Ramses II à Memphis-Photo©AntoineGigal-2016

Il n’est pas rare, que les gens qui viennent voir cette statue avec moi, et je la fait visiter depuis vingt ans maintenant, se mettent à pleurer en l’observant. Je dirais même que la majorité des gens pleurent. C’est magique, extrêmement émouvant et vous repartez chargé d’un amour indiscible.

Le sourire de Ramses II à Memphis par Antoine Gigal

Le sourire de Ramses II à Memphis-Photo@AntoineGigal2016-

 Cette statue est non seulement chargée de l’amour mis dedans par les rituels millénaires,  mais aussi de celui des regards d’adoration des populations sur des siècles, par l’amour de ceux qui ont veillés au 19 ème siècle de la  relever de la boue, de la faire sortir au jour de nouveau, ce qui n’a pas été une mince affaire comme vous pouvez le constater par les photos et gravures de cet article.

Voici le secret d’amour gisant caché au centre de la palmeraie de Memphis, cette même palmeraie que je parcours plusieurs fois par mois depuis des années car elle borde bon nombre de sites importants du plateau et que vous pouvez voir dans la video ci-dessus. Si vous venez à Sakkara surtout faites le petit détour pour voir ce secret d’amour dans la palmeraie de Memphis à Mit Rahina.

Texte,  Photos précisées©AntoineGigal-2016

Copyright©2016. Tous droits reservés.

(Je prépare deux ensembles de e-classes pour vous, si vous êtes passionné par les enseignements égyptiens, l’une des séries vous permettra de recueillir les connaissances des anciens prêtres égyptiens et l’autre est un travail sur votre destin avec les philosophes d’Alexandrie)

Pour être au courant, n’oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter de ce blog

Et consultez mon prochain voyage: https://gigalinsights.com/category/voyages-gigal/?lang=fr

 

Références:
Jean Claude Goyon: " Rituels funéraires de l'ancienne Egypte" dans "Rituel de la bouche", Editions du cerf, Paris, 1972

S. Sauneron: " Les prêtres de l'ancienne Egypte  " Paris,1957

 

This post is also available in: enAnglais

Related Posts

4 comments

Gérard novembre 18, 2016 - 3:01

J’adore Saqqarah et Memphis. Je regrette que les gouvernant n’aient rien d’autre à offrir que la traversée d’une zone sale et mal entretenue pour arriver sur le site de ce que fut l’ancienne citée royale…

Reply
Gigal novembre 18, 2016 - 8:05

Toute la zone de Sakkara a été rénovée magnifiquement et est trés propre maintenant et cela a couté beaucoup d’argent. Il faut en trouver maintenant pour restaurer le temple de Ptah qui est effectivement en mauvais état dans une zone boueuse et sale. tous mes voeux pour que bientôt il soit restauré car c’est un lieu phare !

Reply
corinne bouilhac novembre 3, 2016 - 8:39

L’attachement au lien sacré entre le ciel et le « deuxième coeur de dieu » Ath-Ka-Pthah (devenu Aeguptos en grec et Egypte en français) est omniprésent dans cette « très »ancienne civilisation encore trop méconnue, et son attachement à son Per-Aha en est le reflet éssentiel.

Reply
pygrre35 novembre 3, 2016 - 1:28

l’année vague est bien représenter Ä Memphis dans amÖur
Sakkara= SakKara Memphis=MemPhis Le Naos: “Aat” aat=aÄt
notre #nemËton verbale gauLois Ö cyCle du jour ö pluie d’eau du lac sacré
Ramses II gnomon de nos menhir verbale
le bronze hittites et Ramses II 1200-av-jc bataille navale Hatusili III ou HattÜsili III ??? merci Antoine giGal

Reply

Leave a Comment

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe To Our Newsletter

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à la newsletter

Vous vous êtes enregistré avec succès!